Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #qu'attendez-vous ; la mort catégorie

Islam : M. Le Pen annonce la vérité aux français

Voir les commentaires

Européennes : le 25 mai, il faut les finir !!

Européennes : le 25 mai, il faut les finir…

Publié le 12 avril 2014 par Robert Albarèdes - Article du nº 350 (RIPOSTE LAIQUE)

 

S’il y avait besoin d’un symbole de ce qu’est l’UMPS, la nomination de Jouyet au secrétariat général de l’Elysée en serait un de première grandeur, Jouyet ayant été secrétaire d’Etat aux affaires européennes de Sarkozy… L’Europe de Maastricht et de Lisbonne est donc bien à l’Elysée! (1)

 

Mais s’il était besoin de vérifier que le gouvernement actuel n’est qu’un recyclage des « bras cassés » de l’ancien et des « prébendiers » du parti socialiste (pas de majuscules, svp!), la place donnée à celui qui a échoué à la direction de ce parti (et qui donc est bon pour échouer encore…), l’apparatchik Jean Philippe Désir, spécialiste des emplois fictifs et des casseroles aux fesses, le ferait allègrement.

 

C’est vrai que le prochain secrétaire du parti socialiste, si l’on en croit ce qui est écrit dans la presse, sera à l’aune exacte de l’ancien, bien reconnaissable à ses casseroles judiciaires et à ses magouilles politiciennes. (2)Qui peut croire encore que ce parti a, au coeur, les intérêts de la France et des Français ? Le « credo » des dirigeants, responsables, militants socialistes, c’est : « je me sers, foin des autres! ».

 

Et leur visée politique et gouvernementale est bien à l’opposé de ce qui serait bon pour notre Peuple et notre Nation.

 

Ne rêvons pas : ces gens (et leurs alliés écolos toujours avides d’os à ronger et prompts à nous pourrir la vie avec leurs stupidités d’interdictions et leur propension à tout taxer) , qu’ils soient sous la responsabilité de l’ectoplasme nantais ou sous celle du bateleur de foire actuel , au verbe assuré et à l’hypocrisie suant de tous ses pores, n’ont qu’un but, et il est clair pour qui veut regarder :

 

- assurer la soumission de la Nation à l’Europe de Maastricht, d’Amsterdam et de Lisbonne, accrocher notre pays à l’aventurisme impérialiste des USA, passer sous les fourches caudines des puissances mondialistes financières (le traité transatlantique actuellement discuté le montre parfaitement: même les « tenants du Marché » s’en émeuvent – 3 ), faire payer au Peuple qui travaille, respecte les lois, les principes et les valeurs de notre République laïque et démocratique , les trous béants des dettes, tandis qu’ils continueront à faire venir sur notre sol des flux d’immigrés inutiles qui maintiendront le niveau élevé du chômage, pèseront à la baisse sur les salaires, suceront la richesse nationale par assistanat social interposé, imposeront le communautarisme, et en particulier le communautarisme islamique lourd de dangers et de régression historique.

 

Ne croyez pas une seule seconde que ce pouvoir socialo-écolo, largement minoritaire dans le pays (la cote de popularité du scootériste de l’Elysée est toujours plus basse et les municipales ont montré que le parti dominant émarge à moins de 20% de l’électorat)(4), va capituler en rase campagne devant la réalité des faits… Il s’accroche, il s’accrochera, porté par toute la valetaille des media télévisuels, audio et écrits, où les patrons milliardaires entretiennent ( avec l’argent public) des masses de journaleux ignares et cyniques destinés à véhiculer quotidiennement le brouet malfaisant de la politique et de la bien pensance dominantes, celles des bobos parisiens de la socialocratie, de l’écologie politicienne, de l’affairisme permanent, des dîners en ville et des coucheries partagées…

 

Les municipales de mars dernier ont tiré un premier coup de semonce vers le bateau sourd et aveugle du gouvernement et de ses sbires de toutes sortes…

 

Il va s’agir, maintenant, d’y expédier une bordée intense de coups de canons destructeurs afin d’arrêter sa course folle vers les rivages de la mondialisation US et de la destruction de la Nation (et de l’identité de notre Peuple) par Europe interposée…

 

Il va s’agir, le 25 mai prochain, de ne pas se tromper : plus grand sera le nombre de députés envoyés au Parlement européen pour y lutter contre l’Europe qui se construit actuellement et y porter la parole neuve de l’Europe des Nations (et de la souveraineté de chacune d’elles , et de l’identité historique de chacun des peuples qui les constituent) , plus efficace sera l’action politique à mener pour casser ce monstre dont la politique économique, antisociale, immigrationniste, atlantiste nuit à notre pays… Et si ce mouvement français rencontre le même mouvement dans des pays aussi divers que les Pays Bas, l’Italie, la Hongrie, la Belgique, la Lituanie …alors, oui, il sera possible d’être efficace !

 

Face au PS (et à ses alliés écolos), à l’UMP, à l’UDI, tous très européistes, il faut assurer le meilleur score possible au Rassemblement Bleu Marine, seul porteur d’un projet crédible et assuré d’une large représentativité de sortie de l’Europe actuelle et de sa monnaie qui n’est qu’un mark déguisé…

 

Et se méfier aussi bien des appels au boycott ou à l’abstention que l’on perçoit ici ou là, comme des tentatives de s’écarter du pouvoir actuel (que par ailleurs ils soutiennent) du Front de gauche ou des cocos exsangues: ils ne sont là que pour empêcher les voix du Peuple déçu et écrasé d’aller vers Marine…

Robert Albarèdes

1- http://www.bvoltaire.fr/jeanyveslegallou/jouyet-lumps-tour-controle-letat,56106

2- http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/couacs/2014/04/11/25005-20140411ARTFIG00115-anticor-s-inquiete-de-la-nomination-a-la-tete-du-ps-de-cambadelis-condamne-a-deux-reprises.php

3- http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/04/10/31001-20140410ARTFIG00323-jean-arthuis-7-bonnes-raisons-de-s-opposer-au-traite-de-libre-echange-transatlantique.php

4- http://www.leparisien.fr/politique/sondage-hollande-en-chute-libre-ne-profite-pas-de-l-effet-valls-11-04-2014-3759883.php#xtor=EREC-109—-852018@1

 

Voir les commentaires

Publié depuis Overblog et Facebook

74 % des Français pensent qu’il y a trop d’immigrés

Publié le 6 avril 2014 par Paysan savoyard

Tribune libre de Paysan Savoyard

 

Les Français qui pensent qu’il y a trop d’immigrés sont désormais largement majoritaires.

La commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) est un organisme public chargé notamment de faire paraître chaque année un rapport concernant la lutte contre le racisme et la xénophobie. Ce rapport comprend depuis 20 ans un sondage annuel visant à mesurer l’opinion des Français à l’égard des immigrés et du racisme.

De 2002 à 2009 le sondage cherchait notamment à savoir ce que pensaient les Français du « nombre des étrangers ». Au cours de cette période le nombre des Français qui trouvaient que le nombre des étrangers était « trop important » a varié selon les années entre 39 % et 55 %.

Depuis 2009 la question du sondage est posée de façon quelque peu différente : êtes-vous d’accord ou pas d’accord avec la phrase suivante « il y a trop d’immigrés aujourd’hui en France ».

Selon ce sondage annuel, il apparaît que les Français qui pensent qu’il y a trop d’immigrés sont de plus nombreux et de plus en plus nettement majoritaires. On peut relever également que leur nombre augmente très rapidement. En 2009 ils étaient 47 %. En 2010 : 56 %. En 2011: 59 %. En 2012: 69 %.

Le plus discrètement possible (en page 469), le rapport de la CNCDH rendu public le 4 avril donne le chiffre pour 2013 : les Français qui sont d’accord avec la phrase : « il y a trop d’immigrés aujourd’hui en France » sont 74 % (39 % sont « tout à fait d’accord », 35 % « plutôt d’accord »).

 

  • Les pouvoirs publics ne tiennent aucun compte de cette opinion majoritaire

L’état de l’opinion n’entraîne aucune réaction des gouvernements pour arrêter ou freiner l’immigration. La législation reste inchangée (droit au regroupement familial, droit des étrangers d’accéder aux mêmes prestations et allocations que les Français…). L’immigration légale reste massive (190.000 par an). Les régularisations de clandestins se poursuivent. Les naturalisations également.

 

  • L’oligarchie choisit plutôt de dénoncer l’intolérance des Français

Non seulement l’oligarchie ne tient pas compte de l’opinion des Français telle qu’elle est révélée notamment par ces sondages, mais elle en tire la conclusion que c’est l’intolérance et le racisme des Français qui posent problème.

Dans l’avant propos du rapport 2013, la présidente de la CNCDH s’inquiète ainsi « d’un climat préoccupant en raison du refus croissant de l’autre différent, climat qui se traduit par un recul croissant de la tolérance depuis 2009 ».

Les médias de l’oligarchie sont à l’unisson et saisissent l’occasion de la publication du rapport pour dénoncer les Français. Selon Le Monde « Les Français sont de moins en moins tolérants ». Pour 20 minutes « La parole raciste se libère en France ». Le Parisien : « Un rapport dénonce la banalisation de la parole raciste en France ». Libération : « le racisme, une attitude de plus en plus tolérée. »

Il faut relever d’ailleurs qu’aucun média n’a repris le chiffre de 74 % que nous mettons en exergue dans le présent article, alors qu’il constitue à l’évidence l’information la plus importante apportée par le sondage annuel de la CNCDH.

**

Deux remarques s’imposent pour conclure. Les Français qui pensent que les immigrés sont trop nombreux sont très largement majoritaires ; mais ils ne sont qu’à peine un sur cinq à voter pour le seul parti qui a mis l’arrêt de l’immigration à son programme (le score du FN à la présidentielle de 2012 a été de 17,90 %). Il y a là nous semble-t-il de la part des Français l’indice d’une certaine inconséquence.

Seconde remarque. Alors que le nombre des immigrés ne cesse d’augmenter, que le pays est en réalité confronté à une invasion sans précédent, que cette invasion révèle la volonté de l’oligarchie de procéder à un « grand remplacement », et que le rejet de l’immigration dans l’opinion est de plus en plus massif, le Front national, tout à son entreprise de « dédiabolisation », a choisi de mettre un bémol sur le dossier de l’immigration et de placer les questions économiques et la sortie de l’euro au cœur de son programme et de ses discours. Comprenne qui pourra !

Voir également ce lien.

Voir les commentaires

Ce qu'affirme la Légion Etrangère...

Il faut parfois écouter les militaires... Surtout quand ils parlent en connaissance de cause :
Ils savent mieux que les journalistes ce qu'est la guerre et QUI est l'ennemi... et ils n'ont pas d'électorat à séduire, eux... alors, au lieu de les prendre pour des ringards, écoutons ce qu'ils ont à dire... dans leur domaine de compétence, et tâchons d'en tenir compte.

Ça y est, même de hauts gradés commencent à en parler...
Général Antoine-Roch Albaladéjo Ancien De La Légion Etrangère :

Quelques éléments de réflexion sur l'affrontement avec les islamistes.

1° Ouvrir les yeux et admettre une bonne fois pour toutes que les islamistes ont déclaré la guerre à l'occident, avec la France en première ligne. Se persuader que cette guerre ne se fera pas sans mort, sans prise d'otages, d’autres attentats, qu'elle se fera aussi chez nous et donc qu'il faudra nous montrer plus vigilant et moins vulnérable y compris émotionnellement. Savoir que notre ennemi trouvera parmi nous des sympathisants et des complices dans tous les milieux et en plus grand nombre que ce ne fut le cas pour le FLN.
2° Cesser de reculer devant les exigences toujours plus grandes de ces extrémistes et de leurs complices, qui, en affaiblissant notre culture et en imposant la leur, cherchent surtout à tester et à saper notre esprit de résistance.
3° Agir en portant le fer là où apparaît un furoncle :
- une immigration débridée qui rend insolubles les problèmes du logement, du chômage, de la dépense publique, ça se contrôle.
- des barbus, des imams ou des rappeurs qui appellent à la guerre sainte, à la haine et au crime, ça se sanctionne,
- des quartiers qui caillassent les représentants de l'État, qui rackettent les artisans, ça se neutralise,
- de discrètes écoles coraniques qui forment les djihadistes de demain, ça se ferme,
- des clandestins, ça s'expulse, surtout les délinquants,
- des subventions à toutes ces associations qui font leur beurre dans l'anti-France,ça se supprime,
- et ...on revoit nos programmes d'histoire, on jette la repentance aux orties, on laisse la transparence aux vitriers ...etc.etc.
Et ne me dites pas qu'il s'agit là de racisme, de fascisme ou d'extrême droite! Il s'agit de légitime défense et de résistance dans le respect de la loi, ni plus, ni moins !
Vous pensez sans doute que ce n'est pas demain la veille ?......
Je crois néanmoins que, sans un sursaut, le pays de la douceur de vivre, le plus beau pays du monde, risque fort de disparaître dans d'atroces soubresauts ou dans une coupable et morne résignation, pour être remplacé par une autre que certains, et pas des moindres, semblent appeler de leurs voeux, on se demande pourquoi, et qui commence à faire peur..
Mais je me trompe peut-être... J'aimerais tellement avoir tort...
Enfin, réfléchissez, ne soyez ni sourds, ni aveugles, ni muets.

Général Antoine-Roch Albaladéjo
Légion Etrangère

Voir la publication sur Facebook · Modifier les paramètres

Voir les commentaires

Madrid : une centaine de blessés/24 interpellations après une manif monstre contre l'austérité...

Lundi 24 mars 2014 1 24 /03 /Mars /2014 17:26   WIKISTRIKE

Madrid : une centaine de blessés et 24 interpellations après une manifestation monstre contre l'austérité

 

 

3e136621c560b234f09d1783f1eb9ba7570eb2f9.jpg
  

La police a annoncé avoir interpellé 24 personnes pour "agression contre des policiers, jets de pierres et autres objets et vandalisme". 

Les services d'urgence ont dénombré 101 blessés, tous légèrement atteints, dans les incidents qui ont suivi samedi soir à Madrid une manifestation monstre contre l'austérité, d'une ampleur sans précédent depuis 2012, tandis que 24 personnes ont été interpellées par la police. 

 


Dimanche, 200 à 300 personnes ont participé à Madrid à une assemblée pour débattre de la suite à donner aux "marches de la dignité", ces colonnes parties des différentes régions d'Espagne, certaines à pied depuis plusieurs semaines, qui ont convergé la veille dans la capitale. 

"Nous allons maintenant essayer de nous unir, de nous coordonner", expliquait Lucia Calderon, une militante de la mouvance des "indignés" venue de Séville dans le sud de l'Espagne. "C'est cela l'objectif. Si nous ne travaillons pas ensemble, l'effet sera bien moindre", a-t-elle ajouté, rappelant qu'en 2012, une année de grande mobilisation sociale en Espagne contre le chômage et l'austérité, de nombreuses manifestations étaient organisées séparément par différents collectifs professionnels. 

Les manifestants rassemblés dimanche en face du musée d'art moderne Reina Sofia, encadrés par des policiers en tenue anti-émeutes, se sont donné rendez-vous dans la soirée sur la place de la Puerta del Sol, dans le centre de Madrid, qui fut le point de départ symbolique du mouvement des "indignés" au printemps 2011. Ils veulent ainsi protester contre la garde à vue de 24 personnes interpellées lors des incidents de la veille au soir. 

Des dizaines de milliers de manifestants au moins ont participé au défilé de samedi, à l'appel d'une multitude d'organisations citoyennes et professionnelles. Sous le slogan "Non aux coupes budgétaire - du pain, du travail et un toit", les manifestants dénonçaient "l'urgence sociale", le chômage qui touche toujours plus d'un actif sur quatre en Espagne et la politique d'austérité menée par le gouvernement de droite depuis plus de deux ans. 

Cette manifestation, rassemblant des citoyens de tous horizons, était d'une ampleur comparable à celles qui avaient suivi en 2012 l'arrivée au pouvoir du gouvernement de Mariano Rajoy et la mise en place d'un plan de rigueur visant à économiser 150 milliards d'euros sur trois ans. 

Au moment de la dispersion, de violents affrontements ont éclaté en plein centre de Madrid entre des groupes de quelques dizaines de jeunes, qui jetaient des pierres et toutes sortes de projectiles, et la police qui a chargé et tiré des balles en caoutchouc. 

Les jeunes ont aussi monté des barricades, incendié des poubelles, cassé des vitrines de banques. Certains d'entre eux avaient monté quelques tentes sur une avenue, avant d'être délogés par la police. Selon les services d'urgence, 101 personnes ont été blessées, toutes légèrement, dont 67 policiers et 34 manifestants. 

La police a annoncé avoir interpellé 24 personnes pour "agression contre des policiers, jets de pierres et autres objets et vandalisme".

 

 

http://www.lalibre.be/actu/international/incidents-a-madrid-une-centaine-de-blesses-et-24-interpellations-532ef1aa35707711f4b01d15  

Voir les commentaires

<ins class="adsbygoogle" style="width: 728px; height: 90px; display: inline-block;" _mce_style="width:..." href="http://ainsi.soit-il.over-blog.com/article-les-fran-ais-refusent-de-croire-que-la-france-va-mourir-123066427.html"> Les Français refusent de croire que leur France va mourir...

Les Français ne veulent pas croire que leur France va mourir

 

Pendant que le Chef de l’Etat réaffirme la compatibilité de l’islam et de la République, qu’un penseur comme Edgar Morin qualifie le foulard islamique de « chose anodine, beaucoup plus anodine qu’une croix » (1), que Jean-Luc Mélenchon ne conçoit point l’avenir de la France « sans les Arabes et les Berbères du Maghreb », que l’on construit de plus en plus de mosquées malgré la mise en garde des renseignements généraux contre les prêches majoritairement anti-occidentaux qui s’y prononcent, qu’il est fait obligation à celui qui souhaite épouser une musulmane de se convertir à l’islam, que chaque 15 mars, depuis déjà 9 ans, des slogans exigeant l’abrogation de la loi sur les signes religieux à l’école retentissent un peu partout en France, que des tracts électoraux sont rédigés en arabe, et qu’il faudra bientôt parler l’arabe pour respecter la communauté musulmane, résonnent en moi les paroles du fou nietzschéen qui se demandait où Dieu était allé puisque personne ne le trouvait et qui, brusquement, donna la réponse :

Dieu ne s’est ni égaré, ni embarqué, ni caché. Il n’a pas émigré, et n’a pas eu peur de nous.

 

Simplement, « nous l’avons tué… vous et moi !» (2). 

 

« Mais comment avons-nous fait cela ? » ajoute aussitôt Nietzsche. « Comment avons-nous pu vider la mer ? Qui nous a donné l’éponge pour effacer l’horizon ? » (3).

Et vous, hommes d’Etat, hommes politiques, hommes de loi, qu’avez-vous fait lorsqu’à force d’« accommodements raisonnables », vous avez rompu le

cordon ombilical qui liait notre patrie au soleil ? « Où va-t-elle maintenant ? Où allons-nous nous-mêmes, loin de tous les soleils ? Ne tombons-nous pas sans cesse, en avant, en arrière, de tous les côtés ? Y a-t-il encore un en haut et un en bas ? N’errons-nous pas comme à travers un néant infini ? Ne sentons-nous pas le souffle du vide sur notre face ? Ne fait-il pas de plus en plus froid ? Ne voyez-vous pas sans cesse venir la nuit, toujours plus de nuit ?» (4). N’entendons-nous pas monter le cri triomphant des nouvelles valeurs qui, bien que vieilles de 1400 ans, se présentent comme le rajeunissement nécessaire de toute l’humanité ? Par quels moyens allons-nous les assimiler ?

 

Et d’abord, qu’allons-nous faire de la décomposition de nos propres valeurs ? Pouvons-nous, ne serait-ce qu’une seconde, songer au désarroi de ceux qui naîtront après nous et qui apprendront, tôt ou tard, ce qu’était la France d’avant la mort de la France ? Comment supporteront-ils de se savoir dépossédés, par notre faute, de ce que la France a connu de plus beau et de plus sacré quand elle était la France ? Comment nous jugeront-ils, « nous les meurtriers d’entre les meurtriers » (5) ?

Il reste, hélas ! que l’heure n’est toujours pas à la prise de conscience : la clarté aveugle lorsqu’elle est trop vive. Nous ne pouvons donc voir un événement aussi énorme que celui de la mort de la France, pas plus que nous ne voyons notre doigt s’il est contre notre œil. La mort de la France dépasse la France ! Cette mort est là, devant nous, mais elle n’est pas parvenue jusqu’à nous. Comme le dit Nietzsche : « Il faut du temps à l’éclair et au tonnerre, il faut du temps à la lumière des astres, il faut du temps aux actions, mêmes lorsqu’elles sont accomplies, pour être vues et entendues » (6).

 

Le pire, c’est qu’il faut plus de temps encore à ceux-là mêmes qui les ont accomplies… comme il faut un temps quasiment infini pour qu’une lanterne puisse éclairer en plein midi !

 

Maurice Vidal

Voir les commentaires

Oskar Freysinger interviewe sur Prorussia.tv : immigration (vidéo)

Oskar Freysinger interviewé sur Prorussia.tv : immigration en Suisse, Ukraine, etc. (vidéo)


source : Prorussia.tv et sur Youtube

Voir les commentaires

Scènes de guerre près de Forbach...

Scènes de guerre dans une cité près de Forbach

 

Une nuit de violences a laissé d’importants dégâts dans la cité de Behren-lès-Forbach (Moselle) près de Forbach. L’interpellation d’un jeune a provoqué un déchaînement de violences…

 

D’après les premiers éléments rapportés par de nombreux témoins, de véritables scènes de guerre urbaine se sont jouées dans la nuit de lundi à mardi dans les secteurs de Forbach et de Behren-lès-Forbach. Les habitants sont encore sous le choc. C’est avant tout la cité de Behren-lès-Forbach qui a été le théâtre de violences urbaines hallucinantes. 

 

Dès 22H et ce jusque tard dans la nuit, des voitures ont été incendiées, la mairie a été prise pour cible et des sapeurs-pompiers ont été agressés. La mairie de Behren-lès-Forbach a été attaquée à coups de jets de pierres et cocktails Molotov. Des dizaines de voitures ont été dégradées et incendiées et des caves d’immeubles ont également été brûlées. Les sapeurs-pompiers obligés d’intervenir dans le quartier sensible ont également été pris pour cible attaqués à coup de jets de pierres.

 

Un important dispositif de gendarmerie a été mis en place dans la nuit pour retrouver les dizaines d’individus à l’origine de ces scènes de guerre. Un hélicoptère avec un puissant projecteur a survolé la zone et de nombreux gendarmes mobiles étaient au sol pour contenir les violences.

 

Selon le Parquet de Sarreguemines, une «trentaine» de jeunes cagoulés s’est déchaînée contre la mairie de la ville, une vitrine de magasin ou «20 à 30» voitures. Les violences urbaines sont liées à l’interpellation d’un jeune du quartier, décrit comme «meneur» d’une bande violente qui sévit régulièrement.

 

L’interpellation qui s’est déroulée lundi vers 16H dans la cité s’est très mal terminée. Par vengeance, ces casseurs ont semé la terreur à Behren-lès-Forbach durant plusieurs heures. Cinq gendarmes mobiles sur la centaine mobilisés dans la nuit ont été légèrement blessés tandis qu’un camion de pompier a été pris pour cible par des jets de pierre alors qu’il intervenait pour des feux de poubelles et de caves.

 

Il n’y a eu aucune interpellation cette nuit suite aux violences. Les gendarmes sont toujours mobilisés pour tenter d’identifier les jeunes casseurs.

Loractu

————-

Des violences urbaines ont éclaté cette nuit à Behren-lès-Forbach (Moselle), près de Forbach, quelques heures après l’interpellation par les gendarmes d’un jeune meneur d’un quartier sensible de la commune, selon des sources concordantes.

 

Ce jeune homme de la cité a été interpellé lundi vers 16h00, ce qui a entraîné des « échauffourées » entre jeunes du quartier et forces de l’ordre, selon le parquet de Sarreguemines. Cinq gendarmes ont alors été légèrement blessés, selon la même source.

Peu avant 22h00, « probablement pour venger » le meneur interpellé et placé en garde à vue, « une trentaine de jeunes habillés de noir et aux visages dissimulés » ont lancé des cocktails Molotov et des pierres sur la mairie de la commune, cassé la vitrine d’un commerce voisin et brisé les vitres de véhicules en stationnement à coups de battes de baseball, a déclaré un officier de gendarmerie de Forbach.

Interrogé, le parquet de Sarreguemines a évoqué « entre 20 et 30″ véhicules vandalisés. [...]

Le Figaro

Voir les commentaires

Soutien à la manif du 09 mars "Non au Grand Remplacement".....

Samedi 22 février 2014 6 22 /02 /Fév /2014 05:00

aff-9mars (1)

EN FAVEUR D’UN REFERENDUM POUR METTRE FIN A L’IMMIGRATION MASSIVE

A 14H00, le dimanche 9 mars, place Denfert Rochereau, se rassembleront les éclaireurs de notre pays, c’est-à-dire ceux qui pressentent, depuis de très nombreuses années pour certains, que notre pays traverse une des plus graves crises de son histoire, voire la plus grave. L’immigration massive, légale et clandestine par naturalisation à l’ancienneté ensuite, modifie en profondeur l’équilibre de notre peuple français, tout comme celui de nombreux peuples européens, au point de bousculer les valeurs qui fondent le socle de notre société, voire de notre civilisation, notamment, mais pas seulement, à travers la diffusion d’une religion, l’Islam, qui s’intéresse plus au conditionnement de ses fidèles qu’à l’idée que l’on peut se faire d’une vie dévouée à Dieu. Nous n’allons pas développer ici ce thème car les arguments sont connus. Les faits par contre sont-ils bien connus des français ainsi que leurs conséquences déjà réelles aujourd’hui ? Voilà la raison de cette manifestation organisée à l’initiative de RIPOSTE LAÏQUE et RESISTANCE REPUBLICAINE, en faveur d’un referendum contre l’immigration massive, fort du récent succès de cette initiative en SUISSE.

L’objet de ma prise de position en faveur de cette manifestation est de marquer l’importance de s’engager. Depuis le nombre d’années que nous nous épuisons à alerter nos proches et tous ceux que nous pouvons toucher, nous aurions pu baisser les bras d’autant plus que certains français pensent qu’il est trop tard déjà pour empêcher la dégradation de la situation vers la guerre civile… un jour.

Pour ma part, bien que je puisse comprendre les critiques adressées à son encontre, je me réfère à celui qui a incarné la Résistance lorsque la situation semblait désespérée, le général De Gaulle. Et je me rappelle qu’au départ, cette aventure semblait vouée à l’échec. Je reste convaincu que lorsque l’on est fort de ses idées car elles s‘appuient sur un raisonnement rationnel qui vous conforte dans l’idée qu’elles correspondent à la vérité, le temps peut permettre de vous donner raison. L’évidence finit par s’imposer !

Je crois qu’aujourd’hui les éclaireurs d’hier sont rejoints par une masse de plus en plus grande qui prend en fait conscience d’elle-même d’un constat incontestable. Difficile de le cacher et pas besoin d’en subir les effets immédiats pour ceux qui ont la chance d’être encore – pour combien de temps encore – à l’écart des si nombreuses zones touchées. Les journalistes ont d’ailleurs du mal à comprendre cela… et tant d’autres choses malheureusement. C’est pourquoi il faut faire sans eux, et en fait contre eux, pour le moment en tout cas.

Alors, pour que nos enfants ne nous reprochent pas de n’avoir rien tenté, et en souvenir de nos anciens qui se sont battus pour la France, j’appelle tous ceux qui souhaitent sauver notre pays à venir le dimanche 9 mars manifester calmement mais fermement leur intention de mettre un terme à l’immigration massive avant qu’il ne soit trop tard. Et j’y invite d’ailleurs tous les Français quelles que soient leurs origines car l’amour de la patrie appartient à tous les Français qui aiment notre pays avec ses valeurs et ses acquis civilisationnels gagnés de haute lutte, et qui ont d’ailleurs sans doute motivé le choix de la France.

Et pour ceux qui pensent que l’économie justifie cet afflux de main d’œuvre, je ne m’en tiendrai même pas au constat évident de l’immense main d’œuvre actuellement au chômage ou sous-employée mais surtout au fait qu’une Nation a besoin d’équilibre. Les troubles qui ne manqueront pas d’arriver si on laisse les choses se poursuivre perturberont de manière bien plus profonde notre économie que les conséquences supposées, à vérifier, qu’encourrait notre pays en mettant fin à cette immigration massive. D’autant que c’est l’âme de la France qui serait remise en cause. Et cela ce n’est pas que de l’économie. Je respecte la création de richesses mais l’argent n’a pas d’odeur … ni de patrie. C’est juste un constat pas un jugement !
Patrick CLEMENT
 

Boulogne, le 21 février 2014

Voir les commentaires

Il ne faut surtout pas stigmatiser les étrangers... mais les Français, on s'en fout !! Tous à Paris, le 09 mars !!!!!

Il ne faut surtout pas stigmatiser les étrangers… mais les Français, on s’en fout !

affiche9marsCela n’aura échappé à personne, nos élus actuels versent tellement dans la bien-pensance et l’ouverture à l’autre (sans jamais préciser qui est cet autre, mais nous on sait !), qu’ils sont carrément tombés dans le « tout  pour les autres » sous entendu autres que les Français de souche (n’en déplaise aux pimbêches du gouvernement que l’expression défrise), et en compensation, rien (ou des miettes) pour la France « rance », ainsi définie, avec un total irrespect,  par la ministre Filippetti du haut de sa supposée supériorité d’intellectuelle de gauche … autrement dit totalement à côté de la plaque !

Alors nous assistons chaque jour à une nouvelle trouvaille en matière de discrimination, vis à vis des Français « historiques », puisque la discrimination « positive » envers les étrangers devient en toute logique de la discrimination NEGATIVE envers nous autres, les citoyens-contribuables, sans qui ils seraient bien infoutus de gagner leur pitance ; la majorité d’entre eux ne devant pas avoir le moindre cal aux mains … ni même au cerveau quand on constate l’ineptie et la dangerosité de leurs actions.

Mettant de côté (pour l’instant) mes recherches sur la destruction de l’Ecole, histoire d’apaiser un peu mes pics de rages envers « l’inexistante » théorie du genre (et pour cause, les fourbes l’ont débaptisée, ainsi ni vu, ni connu, je t’embrouille … du moins le croient-ils), je n’ai guère eu de mal pour trouver  un autre sujet d’indignation et de révolte.

Parmi les avantages  auxquels « ont droit » les immigrés (parce qu’en France tout étranger qui débarque sans y être invité, a des droits, et  uniquement des droits)  le mot devoirs étant considéré comme un gros-mot, sauf pour les patriotes qui  croulent sous les devoirs (étroitement surveillés par le matamore de la place Beauvau, et l’échappée de Cayenne), et voient leurs droits rétrécir comme une peau de chagrin, certains ont de quoi nous faire grimper au plafond … même pour les moins souples d’entre nous, tellement c’est scandaleusement injuste !

C’est ainsi que même les étrangers en situation illégale, donc hors la loi, qui devraient en toute logique être réexpédiés d’où ils viennent, avec pertes et fracas … bénéficient de réductions de transport ou prise en charge des frais de santé, « qu’ils n’hésitent pas à réclamer »(puisque bien  au courant de tous leurs droits) pendant que les citoyens français, en situation régulière, c’est à dire payant des impôts, nécessaires, d’une part  pour payer les juteux salaires des collabos au pouvoir  pondant ces lois discriminantes, et d’autre part pour entretenir ceux qu’on n’a pas invités, mais qui arrivent de partout, attirés par la manne sans fin que l’Etat providence distribue généreusement à qui ne le mérite pas !

Les Franciliens entre autres, apprécieront de payer leur pass Navigo plein pot (et en constante augmentation) alors que les « sans papiers » bénéficient d’une conséquence remise, que pourtant rien ne justifie.

Ainsi Dreuz info annonce sans ambiguïté : Prime socialiste: en IDF, les étrangers illégaux payent les transports 28€ contre 113€ pour les Français

http://www.dreuz.info/2014/02/prime-socialiste-en-idf-les-etrangers-illegaux-payent-les-transports-28e-contre-113e-pour-les-francais/

http://voltairianisme/Marie-Claude/Mecklembourg-Poméranie-Occidentale,50414?

Dans le Parisien, le journaleux de service s’inquiète auprès de Valérie Pécresse qui dénonce cette aide aux transports : Ne craignez-vous pas de stigmatiser les étrangers en situation irrégulière ?

http://www.leparisien.fr/espace-premium/seine-et-marne-77/rien-ne-justifie-l-aide-aux-transports-pour-les-etrangers-sans-papiers-30-01-2014-3540557.php

Non mais je rêve !  Et nous alors, le peuple qui se lève tôt, qui voyage  dans des conditions déplorables (grèves à répétitions générées par des syndicats politisés jusqu’au trognon,  pannes pour cause de  matériel défectueux, retards en raison de jets de pierres sur les voies …) trime tous les jours de la semaine pour un salaire de misère … qui lui donnera droit à une retraite encore moindre … puisqu’il leur faut payer encore celles des politiques qui s’attribuent eux-mêmes de coquettes sommes afin de ne pas avoir à subir un changement de train de vie à la fin de leurs mandats … ?

Mais quand va-t-on se soucier de ne pas nous stigmatiser, nous les Français d’origine ?

Parce que ça commence à bien faire, le vase est en passe de déborder et de se répandre très violemment contre ceux qui s’acharnent à le remplir du mépris et de la haine qu’ils vouent à la France et aux Français, en les assommant de taxes et de contraintes comme jamais auparavant cela avait été osé à ce point.

Après cela ils jouent les indignés face au résultat du referendum des Suisses, traitant ceux qui ont « mal voté » de racistes, extrême droitistes … prétendant même que ce racisme s’adresserait aux Européens, alors que tout comme les Français (et tous les peuples européens) les Suisses en ont simplement marre de l’immigration massive et incontrôlée, qui nous est imposée par Bruxelles.

Et s’ils s’affolent autant, c’est bien parce qu’ils craignent  que nous ayons la mauvaise idée de vouloir imiter nos amis Suisses … Pour une fois ils ont bien raison de s’inquiéter, car sur le Net commencent à circuler des appels à l’insurrection … qui ne devraient pas tarder à leur donner des sueurs froides.

Parce que quand on constate que malgré tous les avantages, passes-droits, priorités, préférences … qui leur sont concédés par nos collabos nationaux, les autochtones n’ont droit à aucune reconnaissance, aucun respect, mais qu’au contraire ces populations envahissantes, veulent à toutes forces nous imposer leurs us et coutumes … cela nous indispose, légitimement, même si cela défrise ceux qui brade la France  et ses valeurs !

Etre maltraitée, injuriée, méprisée à longueur de colonne ou de JT par de minables journaleux qui n’ont aucun sens patriotique et n’ont donc aucun mal à faire passer leur honneur après leur compte en banque… ne m’indisposerait pas outre mesure, s’il ne s’agissait que de moi ; mais comme beaucoup de mes compatriotes ayant pris la responsabilité de mettre au monde un ou plusieurs enfants (qui dans la foulée nous ont donné des petits enfants) il est totalement hors de question pour nous de laisser ces dégénérés les priver de ce que, avec nos vaillants aïeux, nous avons mis des siècles à élaborer : une Nation, forte de ses valeurs humaines, ayant longtemps servi de phare au monde entier, et qui n’a pas l’intention de  se laisser fondre dans le cloaque où veulent nous noyer des écolo-socialistes souhaitant imposer leurs vices et turpitudes à la terre entière !

Alors oui, j’approuve et applaudis le vote des Suisses, nous montrant le chemin à suivre pour éradiquer l’invasion d’immigrés qu’on nous impose dans le but de nous remplacer ; ils pourront glapir à s’en rompre les cordes vocales que nous semons des rumeurs malsaines … il existe bien des preuves de ce que nous avançons, preuves qu’ils n’arrivent pas à faire disparaître en totalité, d’où leur courroux donnant naissance à de nouveaux enfumages.

Qui sème le vent récolte la tempête : celle qui s’annonce est la conséquence logique des injustes mesures que prennent à plaisir les indignes du pouvoir, qui ne pourront encore longtemps survivre au naufrage, si effectivement l’ensemble des citoyens dignes de ce nom, décident de montrer vraiment les crocs en débordant le service d’ordre du ministre de l’Intérieur haineux de tous ceux qui ne l’encensent pas … montrant ainsi quelle est la vrai « grandeur » d’âme de l’armée des bien-pensants.

 Valls-et-les-forces-de-lombre

 Valls et les forces de l’ombre

A toutes fins utiles, voici quelques actions patriotiques qui circulent sur le Net, au grand dam du gouvernement et de ses alliés, qui n’ont pas encore réussi à museler la véritable opposition : celle de la rue.

1 / Communiqué de Presse du Front National

« Avec beaucoup de courage et de lucidité, le peuple suisse a profité d’un référendum d’initiative populaire pour voter l’arrêt de l’immigration de masse, la priorité nationale et la maîtrise souveraine des frontières du pays.

Depuis, toute la caste européenne, à commencer par la Commission de Bruxelles et le PS et l’UMP en France, insulte le peuple suisse. Par là, elle montre son vrai visage, en méprisant la démocratie et les choix souverains d’un peuple libre.

Les Français doivent profiter de cette votation suisse pour exiger un référendum équivalent en France !

Nous demandons l’organisation d’un référendum sur l’immigration et la maîtrise de nos frontières nationales. Plus nous serons nombreux à signer cette pétition, plus nous pourrons faire pression.

En outre, nous rappelons notre désir de mettre en place dans notre pays un vrai référendum d’initiative populaire, sur le modèle suisse ou italien.

http://www.frontnational.com/exigeons-nous-aussi-un-referendum-sur-limmigration/

2 / L’appel à l’insurrection le 18 février de Thierry Borne, courageux patriote qui a déversé un camion de fumier devant l’Assemblée Nationale …

Même si la formulation « je me suis présenté comme le porte-parole du Peuple souverain… »  nous transmettant  sa lettre à François Hollande,  peut paraître maladroite et présomptueuse (Christine Tasin s’en inquiète dans un article de Résistance Républicaine), j’avoue que malgré tout, cela me réjouit, car même si ce monsieur est « récupéré » ce qui reste à prouver, il incite les citoyens à la rébellion, ce qui est tout à fait légitime face à un gouvernement félon dont le but non dissimulé est la destruction de notre Nation.

http://antirépublicaine/2014/un-drole-dappel-a-linsurrection-populaire-pour-qui-thierry-borne-roule-t-il/

Appel-de-Thierry-Borne

Camion-Hollande-dehors

3/ Résistance Républicaine et Riposte Laïque n’étant jamais absents lorsqu’il s’agit d’organiser une action patriotique, une manifestation réclamant un référendum sur l’immigration, vous sera proposée dans les tout prochains jours.

Cela commence à chauffer sérieusement pour le matricule des traîtres à la Nation, et nous ne pouvons que nous en réjouir.  Rien qu’à l’idée de  grandement contrarier ces collabos, cela me rend déjà euphorique ! 

Aude Alajoie

  

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>