Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le Camp des Saints - extrait (1973)

Le Camp des Saints (1973)(extrait)

 

Les bateaux se vidaient de toute part comme une baignoire qui déborde. Le tiers monde dégoulinait et l’Occident lui servait d’égout.

 

(…) Ceux qui avaient grimpé jusqu’au sommet des immeubles découvrirent autour d’eux l’étendue de leur conquête. A perte de vue s’offrait un pays qui leur parut le plus beau, le plus riche, le plus accueillant du monde.

 

La densité des habitations ne nuisait pas à la nature, elle en était même enveloppée et la multiplicité des toits donnait confiance : autre chose qu’un désert ! Plus loin, au pied des collines boisées, les guetteurs émerveillés découvraient d’immenses champs plantés d’arbres fleuris, d’autres qui verdissaient sous d’épaisses moissons.

 

Ils le firent savoir, chantant la bonne nouvelle comme des muezzins ou des crieurs publics. De bouche en bouche, elle parcourut la foule.

 

Cette foule épuisée avait retrouvé tout bonnement le moral. Un moral de fer. De conquérant. Si bien que plus des trois quarts, les plus valides, les plus entreprenants, décidèrent de poursuivre leur route. Plus tard, les historiens firent de cette migration spontanée une épopée qu’ils baptisèrent : « La conquête du nord. »

 

On n’a pas oublié le premier volet du diptyque : la fuite vers le nord, l’exode lamentable des vrais propriétaires du pays, leur déchéance avouée, leur répugnant renoncement, l’anti-épopée.

—————————-

 

Le Camp des Saints est un roman publié en 1973 de l’écrivain français Jean Raspail. Il décrit les conséquences d’une immigration massive sur la civilisation occidentale, la France en particulier.

Voir les commentaires

Saint-Sylvestre : Mobilisation policière...

Des policiers invités à repousser leurs congés après le 31

décembre

     

 

Manuel Valls appelle à la mobilisation générale des forces de l'ordre pour une Saint-Sylvestre à haut risque.

                           

 

Découvrir
 1/5 

C'est maintenant un rituel: le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a appelé à la mobilisation générale des forces de l'ordre pour assurer la sécurité de la Saint-Sylvestre. L'an dernier, de nombreux incidents avaient été signalés, des policiers blessés, des voitures incendiées par centaines, avec l'éternelle polémique née de l'arrêt, à une heure prématurée, du comptage des carcasses brûlées par les autorités pour tenter de présenter des chiffres moins déprimants que les derniers bilans communiqués sous Nicolas Sarkozy.

 

Un syndicaliste policier de l'Unsa-Police, organisation très représentée chez les CRS, souligne: «Cette année, avec les efforts réclamés aux agents pour encadrer les rassemblements de la Manif pour tous puis pour assurer la sécurisation des défilés des “bonnets rouges” et des installations écotaxe et autres radars installés sur les routes, les unités des forces mobiles ont déjà été lourdement mises à contribution.» Il n'empêche que beaucoup de policiers ont été invités à retarder leurs congés après le Nouvel An pour pourvoir assurer leur service lors de ce soir de fêtes traditionnellement à haut risque.

Actions de prévention

La région parisienne absorbera à elle seule, lors des festivités de la Saint-Sylvestre, près de 20 % de la capacité en forces mobiles du pays pour patrouiller dans les rues et surveiller les lieux de rassemblement. Ce qui représente près de vingt compagnies de CRS et unités de la gendarmerie mobile en renfort, soit un total de presque 2000 hommes, en plus des effectifs de quartier.

 

La Préfecture de police de Paris s'attend à voir converger, comme l'an dernier, des dizaines de milliers de touristes et de Franciliens, le soir du 31, sur les Champs-Élysées, le Champ-de-Mars et le Trocadéro. Avec d'inévitables arrestations pour «trouble à l'ordre public» dans la nuit. Le parquet de Paris a d'ailleurs mis en place un tour de permanence spécial pour gérer l'éventuel afflux de gardés à vue.

Marseille aura droit également à des renforts de policiers casqués et bottés, le quartier du Vieux-Port devenant une fois de plus le théâtre de heurts parfois violents avec les forces de sécurité, qui sont la cible de jets de projectiles de la part de trublions souvent alcoolisés.

Une attention particulière en Alsace

Par ailleurs, le réveillon de l'An neuf fera l'objet d'une attention toute particulière en Alsace. Cette région cumule depuis 1997 les records de voitures brûlées par habitant le 31 décembre. Sans compter ce qui part en cendres tout au long de l'année. Les véhicules y ont été brûlés par dizaines lors du précédent réveillon. Il y a eu aussi deux morts et un blessé grave, victimes de l'explosion de puissants feux d'artifice qu'ils ne savaient pas maîtriser.

 

À Strasbourg et dans sa région, le préfet Stéphane Bouillon a multiplié en 2013 les actions de prévention, dans les collèges notamment. Il est même allé en personne sensibiliser les élèves de 4e sur les dangers des engins pyrotechniques. Et il a durci la réglementation. Seuls les petits pétards sont autorisés et uniquement pour les plus de 12 ans. «Tigre», «Bisons» et autres «Mortiers» nécessitent des autorisations. Des contrôles douaniers renforcés doivent dissuader les Alsaciens d'aller se fournir en Allemagne.

Voir les commentaires

En France, il y a en réalité, plus de 5,8 millions de chômeurs

Il y a en réalité plus de 5,8 millions de chômeurs

Le nombre de demandeurs d’emploi réel approche les 6 millions, ce qui représente un cinquième de la population active.

[...] De son côté, la DARES dresse en fait un portrait beaucoup plus précis de l’univers des demandeurs d’emploi, qu’elle classe en 5 catégories, indexées de A à E. Les trois premières catégories sont tenues de rechercher un emploi, pas les deux dernières :

Si l’on prend en compte toutes ces catégories (et pas seulement la catégorie A), non seulement le nombre de chômeurs est bien plus élevé, mais la dynamique n’est plus du tout la même que celle décrite lors de la publication des derniers chiffres. En effet, d’une baisse de 20.500 on passe à une hausse de 55.900. De quoi tempérer sérieusement l’optimisme présidentiel. On arrive ainsi à un total de 5.528.900 chômeurs en France métropolitaine, ce qui correspond à une hausse de 343.000 sur un an, soit +6,6%.

À ceux-là il faut bien évidemment rajouter les demandeurs d’emploi d’outre-mer, ce qui fait monter le total à 5.854.2002. Rapporté à la population active française de 28,467 millions, le taux de demandeurs d’emploi atteint ainsi 20,6%. Bien entendu, cet agrégat regroupe des situations hétérogènes. La situation des demandeurs d’emploi qui ne travaillent pas du tout et celle de ceux qui travaillent plus de 78 heures par mois est effectivement peu comparable.

 

Autre élément qui permet de limiter la portée de la ‘baisse’ du chômage : cette dernière tient davantage au dépliement des contrats aidés (notamment pour les jeunes) que du secteur marchand. En effet, le nombre de salariés du secteur marchand s’est pour sa part contracté de 15.600 sur le 3ème trimestre 2013 et de 132.500 sur un an.

 

La baisse du chômage annoncée est donc largement artificielle, due notamment aux contrats aidés. De plus, le nombre absolu est également sous-estimé en ne comptabilisant pas certaines catégories de chômeurs ni l’outre-mer. Le nombre de demandeurs d’emploi réel approche en fait les 6 millions, ce qui représente un cinquième de la population active.

article complet : 24hgold.com par Yann Henry

Voir les commentaires

Les vraies raisons du lynchage de Dieudonné

Révèlations explosives sur les raisons du lynchage de Dieudonné.

 

Affaire_du_juge_Roche

 Bienvenue dans l'horreur de la réalité.
Cet article va vous faire découvrir des révèlations explosives sur les vrais raisons du lynchage de Dieudonné. 

Dieudonné M'Bala Bala a une histoire personnelle secrète qui va bien au dela de celle annoncée par les médias officiels concernant les accusations d'antisémitisme dont il est victime.

Cette histoire concerne la pédophilie et les illuminatisDieudonné & Soral - Qui crée de l'antisémitisme en France ? . Lire la suite ... ».

Ces dégènérés qui nous gouvernent, un homme les dénonce régulièrement au Théatre de la Main d'OrL'Etat du Texas en route pour l'indépendance ?. Lire la suite ... », théatre que Dieudonné prete gratuitement a Charles Louis Roche, fils de l'ancien Magistrat Roche, ancien membre des illuminatis ayant participé a ces atrocités et qui a été assassiné depuis pour avoir parlé.
Aujourd'hui son fils et sa fille sont partis en croisade contre le cartel IlluminatiLe Grand Secret derrière la crise Egyptienne. Lire la suite ... » pédophile constitué de Magistrats Francais, Membres du gouvernementLe futur de l'humanité peut ressembler a cela.... Lire la suite ... », Médecins, Policiers, Dirigeants de médias, Gendarmes et Financiers.

Vous ne verrez jamais ceci a la TV ou dans les journaux, regardez bien cette videoSérie des Alcyons Pleiadiens (videos en Francais). Lire la suite ... » et faites en des copies car en la médiatisant ici il n'est pas sur qu'elle reste bien longtemps en ligne…

Voir les commentaires

La grande misère de l'armée française...

Entretien avec Magnus Martel

La grande misère de l’armée française…

Le 30 décembre 2013 (BOULEVARD VOLTAIRE)

Entretien réalisé par Fabrice Dutilleul.

 

Pourquoi si peu de militaires osent-ils dénoncer la situation actuelle de l’armée ? À cause de leur devoir de réserve ?

Cela reste un mystère. Y compris pour votre serviteur. Pourtant, je peux vous assurer que chaque jour que Dieu fait, ça râle dans les popotes. Le problème essentiel tient au fait que si les militaires sont courageux physiquement, ils ont oublié qu’ils exerçaient un sacerdoce au service d’une terre et d’un peuple et non d’un gouvernement. Cela étant, ce devoir de réserve est plus que jamais imposé par des politiciens qui redoutent les forces armées et l’on constate tristement que la parole est beaucoup moins libre aujourd’hui qu’elle l’était dans les années 1930. La « grande muette » conserve plus que jamais son appellation.

 

Les opérations extérieures auxquelles notre armée participe ne prouvent-elles pas qu’elle est encore opérationnelle ?

Opérationnelle pour quoi ? Par rapport à quoi ? Cela dépend avant tout de la nature de l’adversaire. À quelle armée digne de ce nom l’armée française a-t-elle été confrontée depuis la chute de l’URSS ? Quant à l’engagement en Afghanistan, l’opération est loin de constituer un succès. Lors de l’embuscade de la vallée d’Uzbin à l’été 2008, c’était la première fois depuis très longtemps que notre armée perdait autant de soldats en si peu de temps ! Alors, bien sûr, il arrive que notre armée, à force de système D, de volonté et de ténacité fasse de véritables miracles. Comme au cours de l’opération Serval au Mali. Mais sérieusement, quel ennemi avions-nous face à nous ? Un adversaire certes déterminé, mais très loin de disposer de capacités militaires équivalentes aux nôtres, dans un pays permettant difficilement de se mettre à l’abri. Au final, il est même permis de penser que cette victoire éclair aura nui à notre armée en donnant à penser à l’opinion comme au politique que nos forces étaient suffisamment opérationnelles et qu’il était encore possible de gratter dans les effectifs.

 

Vous paraissez très alarmiste… Les progrès de l’armement ne peuvent-ils suppléer à la réduction des effectifs humains ?

Il est alarmiste parce que la situation l’exige. Les progrès de l’armement sont nécessaires, mais ils ne suffisent pas. L’Allemagne hitlérienne l’a appris à ses dépens. En outre, plus les armements sont sophistiqués, plus ils sont coûteux et moins nous pouvons nous en offrir. Songez qu’au train où vont les choses, notre pays ne disposera bientôt pratiquement plus de chars Leclerc. Or, la conservation d’un spectre le plus large possible d’armements et de capacités militaires est une absolue nécessité pour un pays qui entend compter sur la scène internationale. Au final, et quelle que soit la qualité de notre armement, il sera toujours nécessaire de déployer du fantassin pour contrôler le terrain. Pour autant, il convient de ne pas tomber dans l’excès inverse en sacrifiant la technologie au nombre. Il est tout de même assez navrant de voir un général, ancien directeur de l’École de guerre, militer pour une sortie de notre pays de la dissuasion nucléaire, au motif que cela permettrait de réaliser des économies au bénéfice des forces conventionnelles.

Quoi de nouveau dans votre livre ?

 

L’incontestable nouveauté, c’est que je ne me contente pas de dénoncer, mais de proposer des solutions pour enrayer ce déclin. Aujourd’hui, comme d’autres dans la vie civile, je milite clairement pour un rétablissement de la conscription, seule à même de réaliser de substantielles économies tout en inculquant aux jeunes Français des valeurs en même temps qu’un véritable esprit de défense. Les dirigeants de ces trente dernières années se sont comportés de façon absolument lamentable envers notre pays. Il n’y a cependant pas eu un gouvernement plus néfaste qu’un autre. Tous l’ont été ! Tous ont apporté leur pierre à la lapidation de notre dernier véritable outil de souveraineté. Tous ont trahi et tous seront jugés et, je l’espère, définitivement condamnés par l’Histoire.

Voir les commentaires

Vidéo : témoignage. Le sang chrétien est mis en bouteille et vendu aux saoudiens...

A Colombes, un jeune égorge un SDF et boit son sang. En Syrie, le sang chrétien est mis en bouteille et vendu aux saoudiens

Posted On 29 déc 2013
 

armstrong11

Colombes, banlieue parisienne, un « jeune » d’une vingtaine d’années a été arrêté ce dimanche matin après avoir égorgé un SDF et avoir bu son sang.

 

Europe 1 rapporte que « le jeune », couvert de sang et blessé, a sonné tôt ce matin chez des habitants qui faisaient la fête. Face à la quantité de sang qui le recouvrait, la police est intervenue, et le jeune a avoué son crime. Les policiers se sont rendus à l’endroit indiqué, et ont découvert le corps du SDF dans un parking, égorgé et portant de nombreuses plaies.

 

Une bonne sœur allemande apporte un éclairage particulier sur ces crimes, et témoigne, dans la vidéo ci-dessous, de l’enquête qu’elle a mené en Syrie.

 

Elle révèle que des musulmans fondamentalistes égorgent des chrétiens, récupèrent leur sang dans des bouteilles, et les vendent au prix de 100 000 dollars à des musulmans d’Arabie Saoudite qui se lavent les mains dans le sang des chrétiens pour se laver de leurs péchés.

 

Voici la vidéo, publiée par Theodore Shoebat, ancien Frère musulman devenu pacifiste :

http://www.lejdd.fr/Societe/Faits-divers/Depeches/INFO-E1-Colombes-il-tue-un-SDF-et-boit-son-sang-645984
http://shoebat.com/2013/12/26/muslims-kills-christians-bottle-blood-sell-100000-piece-saudis/

Reproduction

- See more at: http://www.dreuz.info/2013/12/a-colombes-un-jeune-egorge-un-sdf-et-boit-son-sang-en-syrie-le-sang-chretien-est-mis-en-bouteille-et-vendu-aux-saoudiens/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29#sthash.WMR0I0Rh.dpuf

Voir les commentaires

Israël lance un programme pour sauver les juifs de France

Israël a lancé un programme de « sauvetage » des juifs de Franéc 20trick GrumberCDREUDUZomments: 18

0319-france-school-shooting_full_600

 

Israël vient de lancer un premier programme de trois ans, ambitieux et réaliste, pour le « sauvetage » de 42 000 juifs de France.

 

Lorsqu’on pense juif français et émigration, on pense immédiatement Israël. La réalité est différente. Des dizaines de milliers de Juifs ont déjà quitté la patrie des droits de l’homme. Mais ils sont partis principalement (dans l’ordre) pour le Canada, pour Londres, pour les Etats Unis, et enfin pour Israël (environ 3 000 par an, plus que des Etats Unis où la communauté est vingt fois plus importante).

 

 

On n’imagine pas que les juifs français allaient laisser leurs enfants se faire tirer comme des lapins par les néo-nazis de l’islam, ces chances pour la France, n’est ce pas ?

 

 

Et une profonde lame de fond, une irritation montante, a gagné la communauté juive depuis des années en raison du traitement systématiquement biaisé du conflit arabo-israélien par les médias français. Les Juifs, dont le cœur bat pour Israël, et qui sont habités d’un humanisme multi millénaire, ne se sont pas uniquement sentis traités comme des chiens par les journalistes, ils ont aussi et surtout réagi comme tout être humain face à la désinformation et au mensonge : par le dégoût que la liberté d’expression dans les médias soit réservée aux pro-palestiniens.

 

 

Puis il y a eu la violence de l’antisémitisme. Les agressions antisémites, de plus en plus nombreuses, toutes commises sans exception par des jeunes musulmans et des noirs d’origine africaine bénéficiant d’une insupportable mansuétude de la justice, ont culminé avec les abominations du jihadiste Mohammed Merah, se sont poursuivies avec le traitement ordurier des médias qui ont médiatisé la vie du criminel, sa famille, son enfance, ont fait disparaître le mobile des crimes : l’islam, et se sont terminées par les promesses si visiblement creuses du gouvernement.

 

Enfin, les jeunes juifs à l’esprit entrepreneur et créatif, les bâtisseurs qui ne se voient pas fonctionnaires d’une administration, ont trouvé à la sortie des études un tissu économique en lambeaux, un gouvernement qui n’aime pas les riches, qui punit ceux qui réussissent, et une société jalouse qui ne leur permet pas de jouir ouvertement du fruit de leur succès. « Vivons heureux vivons cachés » ne correspond plus au siècle.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le gouvernement israélien a déterminé que pour faire venir les juifs français en Israël, il devait répondre à leurs demandes principales : l’emploi, le logement, et la qualité de l’éducation. Les juifs français, à l’instar de la population, habitués à être pris en charge par un Etat maman, ont une kit de survie moins complet que celui des émigrants en Israël venant d’autres pays.

 

Et comme l’économie d’Israël se porte bien depuis des années (alors que la manne des gisements de gaz commencent à peine à produire de sa richesse) le gouvernement a pu trouver les moyens de financer l’ambitieux programme.

 

Ainsi, Israël va reconnaitre l’équivalence des diplômes médicaux et des métiers comptables, et assister les patrons qui le souhaitent à transférer leurs entreprises en Israël.

 

Et les juifs français vont se voir garantir une place dans les meilleures écoles.

 

La stratégie est de créer une fenêtre d’opportunité de 3 ans pour les juifs de France par un message clair : venez en Israël maintenant que les conditions sont bonnes, car nous ne pourrons pas forcément vous garantir ces conditions dans le futur. 6 000 juifs sont attendus en 2014, 12 000 en 2015, et 24 000 en 2016.

 

Soit 42 000 français juifs que la France a trouvé plus astucieux de remplacer par 600 000 arabo-musulmans. Et puisque la décision a été prise par les brillantes élites, ne doutons pas de sa pertinence. Chacun voit midi à sa porte.

 

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

france_murders_collage

- See more at: http://www.dreuz.info/2013/12/israel-a-lance-un-programme-de-sauvetage-des-juifs-de-france/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29#sthash.qzkMdpI0.dpuf

Voir les commentaires

Français ! Regardez cette vidéo !!

par Debout les Patriotes  -                                                                                                                                                                                                                                                                 

Argenteuil le 20 juin 2013

Regardez bien cette vidéo très éloquente!!!!
On ne doit plus se taire ni fermer les yeux!!!!!!
Le maire PS Philippe Doucet élu avec le vote des musulmans aux prises avec des hordes très remontées...et très respectueuses....après " l'agression d'une femme voilée ", qualifiée de crime.....
Mieux, à la fin vous verrez le commissaire de police d'Argenteuil exfiltré dans la mairie après avoir été tabassé par une trentaine de jeunes !

Voir les commentaires

Pour en finir avec la collaboration...

 

 
Ecrit le 28 déc 2013 à 22:16 par Athanase Ducayla dans Poing de vue
 
 

Pour en finir avec la collaboration…

… Et ceux qui par pacifisme refusent la résistance réelle et corporelle et finissent par collaborer, sans parfois s’en rendre compte (1).

Réponse à Maxime de La Devèze.

Pour en finir avec la collaboration…

 

Il semblerait que La Manif pour Tous, ou du moins l’un de ses fidèles soutiens, se décide enfin à se poser des questions quant à la raison de la concurrence dont elle fait l’objet.

Monsieur de La Devèze reproche à l’agitation des blogs réactionnaires de ne rien produire du tout en termes de mobilisation insurrectionnelle concrète. C’est vrai, mais ne voit-il pas que toute cette nébuleuse est en train de former ses lecteurs ? Ne voit-il pas que cette nébuleuse révèle la véritable nature du régime républicain, qui saigne la France depuis 1791 (2) ? Pour l’instant, les Français sont domptés par l’intérêt personnel, la menace fiscale, la menace policière, mais combien de temps cela tiendra-t-il ? L’explosion est inéluctable, et le régime le sait très bien, aussi abat-il son dernier jeu. À voir Manuel Valls hausser son menton comme un guignol mussoliniesque, on ne doute plus de son fascisme (= fascination du pouvoir) et on ne serait pas étonné qu’il fasse tirer dans la foule, afin de sauver sa Putain-République avec qui il continue d’entretenir ce qui s’apparente à une véritable passion. Telle Salomé demandant à Hérode, contre une belle danse, la tête de saint Jean-Baptiste, la République continuera d’exiger le sang français (le carnage républicain est surtout spirituel, mais l’histoire a montré qu’il est aussi corporel) pour maintenir son idéologie, en échange du désir du pouvoir et du fric tous les deux rassasiés.

 

Il est temps de montrer que la force n’est pas la violence, et que nous n’avons d’autre choix que d’exercer petit à petit la force contre la violence de l’État républicain. Nous sommes excédés par cette espèce de morale bourgeoise (morale absolument pas catholique mais en vérité pharisienne) qui maintient des valeurs par principes, sans les faire se conforter au réel. Cette morale bourgeoise qui interdit l’usage de la force est la plus grande hypocrisie contemporaine. La véritable morale est en accord avec la réalité, c’est-à-dire ce qui est. Elle est, en somme, le respect de l’être. Or, il se trouve que le régime Républicain ne fait que violer la réalité depuis sa création, notamment par la suppression du régime corporatif, régime qui permettait depuis le XIIe siècle d’assurer la sécurité et la dignité du travail, et non pas d’être asservi aux caprices de la « main invisible » du capitalisme. De plus, c’est bien la République qui légalisa l’avortement, autrement dit le plus grand crime organisé de l’Histoire, c’est bien la République qui est sur le point de légaliser l’euthanasie… Faudra-t-il attendre le IVe Reich pour enfin réagir ? Et ce coup de poing Godwin est parfaitement justifié, comme je le démontrais déjà par le passé.

Contre le fascisme républicain, la royauté !

En vérité, l’insurrection est morale, elle est même une nécessité absolue. Mais pas n’importe comment. La République gouverne mal mais se défend bien, comme le disait Anatole France, aussi faut-il procéder petit à petit, en exerçant des épreuves de force, plus ou moins actives, mais de plus en plus conséquentes. S’en tenir à de la musique de supermarché et faire la fête, si cela était nécessaire au début (on peut en douter mais passons…), ne l’est plus maintenant, et cela est même idiot, car le combat est ainsi banalisé et rendu cool, alors que les enjeux sont extrêmement graves. Il est sûr que l’armée finira par prendre les choses en main, et nous comptons ouvertement sur elle, parce qu’il faudra un gouvernement fort pour procéder aux réformes nécessaires en pleine guerre civile. En attendant, Marine Le Pen ? Pourquoi pas, ce sera toujours mieux que l’UMPS, mais Marine Le Pen reste républicaine. Saura-t-elle restaurer le régime corporatif, traditionnel dans ses principes, et moderne dans ses applications, pour reprendre la formulation du Comte de Paris (Henri VI) ? Il est permis d’en douter, mais chaque chose en son temps, et sous réserve qu’elle puisse accéder au pouvoir, ce qui n’est pas gagné.

 

« Le professionnalisme avec lequel ont été organisées ces manifestations a fait l’unanimité. Dans un questionnaire auprès de 40 000 participants, la bonne tenue des cortèges et de l’organisation ont été plébiscités à 95%. »

Voilà une formule digne d’un prospectus du Club Med, et dont l’insouciance est scandaleuse ! Sommes-nous là pour nous amuser ? Sommes-nous là pour le bon plaisir de chacun ? Il faudrait bien que les gens comprennent que nos ancêtres n’ont pas gagné leurs batailles sans pertes, sans coups et sans blessures. Nous ne revendiquons pas un combat passionnel (la passion a suffisamment détruit l’Occident, comme le démontre brillamment Denis de Rougemont dans L’amour et l’Occident) et héroïque mais efficace. Quelle leçon tirer du fait que trois fois un million de personnes dans la rue soient moins efficaces que 30 000 Bonnets rouges qui exercent une force légitime contre l’État ? La leçon qu’il faut tirer de cela, c’est que l’usage de la force est nécessaire. La force n’est pas la violence. La force, c’est la lumière dissipant les ténèbres en se contentant d’être. La force c’est le refus de se faire désintégrer, de se laisser violenter par la Gueuse avec son bonnet de nuit rouge. Comment faut-il faire comprendre cela à la bande de démocrates-chrétiens bourgeois qui s’occupe de LMPT ?

« N’imaginons pas une seconde que la mort d’un vieillard ou d’un enfant en bas âge aurait eu quelque effet sur la cause. Bien au contraire, les organisateurs en auraient supporté l’entière responsabilité politique et judiciaire. Et cela aurait définitivement donné raison au sinistre Valls et son préfet Boucault qui n’ont eu de cesse d’alerter les braves gens sur les menaces qui planaient sur leur intégrité physique en participant à une « Manif pour Tous ». »

La mort d’un militant ne doit pas être un principe recherché, cela serait criminel, mais cela fait tout simplement partie des risques. Rappelons qu’il n’y a pas si longtemps, lorsque nous n’étions pas encore émasculés, les morts dans les manifestations étaient monnaie courante. Sommes-nous devenus des couards ? Bien sûr, tout le monde a peur de mourir, tout le monde a une famille, mais le bien commun n’est-il pas une cause supérieure ? C’est la guerre, et c’est la République qui a commencé. Le responsable d’un tel accident lié à ce cas de légitime défense du bien commun serait alors le régime républicain, et non pas LMPT. Ne tombons pas dans ce que René Girard appelle l’Antéchrist, c’est-à-dire dans la condamnation de toute force de l’être (autrement dit intégrité) comme une violence. La République n’est pas, elle est une idéologie, et c’est pourquoi elle est par nature violente, et c’est pourquoi elle doit être détruite, pour revenir à une politique naturelle : une véritable « corpologie », la société organique, autrement dit le royalisme. Le royalisme, c’est le pouvoir donné en accord avec le corps de chacun et de chaque groupe : les libertés en bas, l’autorité en haut comme le professait Charles Maurras. Le royalisme est antifasciste, parce qu’il empêche le désir du pouvoir que cause le régime électif. Contre le fascisme républicain, la royauté !

1. Le 4 septembre 1971, l’abolition de la royauté, qui prend la forme d’une monarchie constitutionnelle.
2. Cf. le travail de Simon Epstein sur le pacifisme et la collaboration pendant la Deuxième Guerre mondiale.

VN:F [1.9.22_1171]

Voir les commentaires

N'oubliez-pas... TOUS A PARIS LE 26 JANVIER !!

1003570_557548474331518_536793977_n.jpg

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>