Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ledit décret : sera-t-il appliqué ???

L'abattage rituel bientôt soumis à une autorisation préfectorale : attention à la poudre aux yeux !

 
- Halal -
Les défenseurs des animaux se disent relativement satisfaits. Un décret publié mercredi 28 décembre au Journal officiel stipule que les abattoirs pratiquant l'abattage rituel devront obtenir à compter du 1er juillet 2012 une autorisation préalable du préfet.
Selon le décret n° 2011-2006 et l'arrêté du 28 décembre 2011, les abattoirs qui pratiquent l'abattage rituel ne pourront le faire que "si le système d'enregistrement mis en place permet de vérifier que l'usage de la dérogation correspond à des commandes commerciales qui le nécessitent". La demande d'autorisation devra être adressée au préfet du département du lieu d'implantation de l'abattoir, qui disposera d'un délai de trois mois à compter de la réception complète du dossier pour statuer sur la demande. 4X3-abattage-rituel.jpg

"Insensibiliser les bêtes avant de les égorger"
Ce système de traçabilité a été salué, jeudi, dans un communiqué par la Fondation Brigitte-Bardot (FBB), qui "dénonce depuis des années la dérive observée dans les abattoirs avec une généralisation de l'abattage sans étourdissement". "Pouvoir justifier qu'un abattage rituel correspond à une commande spécifique est un point important car, actuellement, la plus grande partie des viandes issues de ce type d'abattage se retrouve dans les circuits classiques sans aucune indication pour les consommateurs", a estimé pour sa part Christophe Marie, porte-parole de la FBB.
 
"Ces textes vont dans le bon sens mais restent très insuffisants car les conditions même de l'abattage rituel sont inacceptables. Il est impératif d'insensibiliser les bêtes avant de les égorger, c'est un minimum, aujourd'hui les bovins peuvent agoniser quatorze minutes après avoir eu la gorge tranchée, le gouvernement ne remet pas en cause cette pratique", a-t-il poursuivi.
Ndlr. legaulois.info : Quelques zones d’ombre dans ce décret. Pourquoi avoir choisi la date du 1er juillet 2012 au lieu du 1er janvier 2012 ? Réponse vraisemblable : parce que ça tombe après les élections présidentielles et législatives. Ça permet de temporiser à la fois avec l’électorat anti-halal d’une part et l’électorat musulman d’autre part. Par ailleurs, si Hollande devait être élu, le décret aurait vite fait de passer à la trappe. En cas d’élection de Sarkozy, il peut également être retiré ou mis en sommeil. Les ficelles préfectorales ne manquent pas en la matière. Alors reste l’élection de Marine… Mais ses détracteurs vont encore dire que le Gaulois fait preuve de mauvais esprit !...

Voir les commentaires

Le film "Pique-Nique..."

Voir les commentaires

Une blague islamique ???

Un Saoudien rentre chez un concessionnaire Mercedes de Riyadh. Il avise une superbe berline rutilante, qu'une pub désigne comme "la première voiture 100 % islamique". Le concessionnaire lui explique : "C'est le dernier cri de la technologie, une boîte automatique à commandes vocales. Pour démarrer vous dites "Bismillah", pour accélérer vous dites "Hamdulillah", pour freiner vous dites "Subhanallah".
 
- Génial, dit le client. Je peux l'essayer ?
- Mais je vous en prie !

Alors le mec se met au volant. "Bismillah" : c'est parti... "Hamdulillah" : la voiture accélère... Le voilà sur la route. Le moteur est silencieux, le confort impeccable, l'air conditionné, il monte à 140...

Soudain en haut d'une côte, il voit que devant lui la route est coupée par un précipice car un pont s'est effondré. Horreur ! Freiner, vite !!! "Euh... Allahu akbar ! Non c'est pas ça ! Mashallah, Mashallah !!! Non c'est pas ça ! Meeerde !!! C'était quoi ??? Ah oui : Subhanallah ! Subhanallah !!!" A la dernière seconde la voiture freine et s'arrête pile sur le bord du précipice...

Alors le mec essuie la sueur de son front en soupirant : "Ouf ! Hamdulillah !".

Voir les commentaires

Beaucoup de chrétiens crucifiés !

  

La crucifixion des chrétiens par les terroristes islamiques en Irak et dans d’autres pays du monde interpelle la communauté chrétienne. En Irak, des militants musulmans crucifient des enfants pour terroriser leurs parents chrétiens et les inciter à fuir l’Irak, selon un comité parlementaire qui étudie la persécution des minorités religieuses.

 La crucifixion des chrétiens par les terroristes islamiques : Un mythe ?

Comme je l’affirmais à l’antenne sur RMC l’autre jour, les crucifixions de chrétiens ne sont pas un mythe. Elles se produisent bel et bien, témoignant de l’horreur des crimes des terroristes et de la souffrance qu’endurent les chrétiens dans les pays musulmans.

 

Parlons d’abord de l’Irak, où l’habitude macabre des sbires de Zarkaoui consistait à décapiter leurs victimes (on se souvient de Nick Berg ou d’Armstrong, et de dizaines d’autres anonymes ou pas). Des crucifixions d’enfants chrétiens ont de la même façon été mentionnées là-bas dès 2006 pour inciter les parents à revenir dans l’Islam ou à quitter le pays. En juin 2008, le quotidien The Ottawa Citizen rapportait d’autres histoires tout aussi horribles du martyre d’enfants chrétiens.

 

Durant la dernière guerre de Gaza, le parti terroriste Hamas a instauré une version « durcie » de la Sharia, surtout à l’égard des chrétiens (lire ici). Un article de Nicole Jansenian dans Newsmax mentionne également ce fait qui a échappé au black-out total de la propagande palestinienne.

 

C’est un classique de la part des bourreau de commettre des atrocités et de dénier à leurs victimes le droit de témoigner. Cela semble tellement énorme qu’on se refuse à y croire. Pourtant, certaines victimes ont pu en réchapper, comme ce jeune enfant esclave soudanais, dont le rôle consistait à garder les chameaux de son maître. Parce qu’il assistait en cachette à une célébration chrétienne, on l’a crucifié.

Son histoire est racontée par l’organisation « La Voix des Martyrs », dont personne ne songerait à mette en doute le sérieux : son fondateur est celui qui choqua l’Amérique par le récit des souffrances indicibles des chrétiens dans les pays de l’Est. Songez plutôt : en prison 14 ans pour le seul crime d’être chrétien, le pasteur luthérien Richard Wurmbrand subit le tourment supplémentaire de 3 ans d’isolement complet. La lumière allumée nuit et jour lui faisait perdre toute notion du temps pendant que le silence total n’était même plus rompu par les pas des gardiens qui lui portaient ses repas avec des chaussures aux semelles de crêpe.

 

Oui, la persécution des chrétiens se produit encore. Même si aucun journaliste n’a le courage d’en témoigner, nos frères dans la foi sont torturés à cause de Jésus-Christ et certains subissent le supplice de la croix, comme leur maître. Les medias n’en parlent pas, mais moi, j’y crois.

 Des enfants chrétiens crucifiés en Irak

Depuis le début de la guerre en 2003, environ 12 enfants, certains âgés d’à peine 10 ans, ont été enlevés et tués, puis cloués sur des croix de fortune près de chez eux pour terrifier et tourmenter leurs parents.

Le comité a été informé qu’un enfant a été arraché, décapité, brûlé et laissé sur le pas de la porte de sa mère.

Filham Isaac, parlant au nom du Comité de défense des intérêts Ninive, a déclaré au comité des droits de l’homme que les églises chrétiennes d’Irak ont été bombardées, des membres du clergé assassinés et les femmes dévoilées ont été violées ou marquées à l’acide.

Cela fait partie d’une campagne systémique – et très efficace – de nettoyage ethnique des non-musulmans de la région, dit-il. Les chrétiens chaldéens et assyriens, connus sous le nom de Assyro-Chaldéens, ont été autrefois la plus grande minorité chrétienne en Irak. Ils sont aussi les plus anciens, étant les descendants des anciens Mésopotamiens qui ont adopté le christianisme au premier siècle.

L’Eglise catholique chaldéenne, l’Église syro-catholique, l’Église syriaque orthodoxe et l’Église d’Orient sont parmi les églises chrétiennes en Irak.

Aujourd’hui, environ 300 000 chrétiens, ou un sur trois, sont réfugiés, a-t-il déclaré.

« C’est à un point de crise », a dit par la suite Zaya Oshana, collègue de M. Isaac. « Les chrétiens seront complètement anéantis ».

Pourtant, les Assyro-Chaldéens ne veulent pas quitter leur pays en masse.

Au lieu de cela, ils demandent de l’aide pour habiter les plaines de Ninive, dans le nord-ouest de l’Irak, où ils peuvent avoir une certaine indépendance et former leur propre État. La terre est riche, et il pourrait aussi y avoir du pétrole.

Il y a un certain soutien aux Etats-Unis et en Europe pour cette zone indépendante, et les actualités internationales indiquent que plus de 700 officiers de police ont commencé une formation pour protéger les chrétiens en Irak, mais un autre 4000 serait nécessaire pour sécuriser pleinement la région et établir des postes de contrôle sur toutes les autoroutes et les routes menant dans les villages.

Damare Garang, un enfant esclave soudanais, crucifié parce que chrétien

So

Voir les commentaires

La laïcité en décomposition

 

Source: par actualitechretienne

La dérision de Charlie-Hebdo sur la charia n’est vraiment pas du tout comparable à ce que cette feuille et d’autres telles que Libération ont publié dans le registre de la pornographie blasphématoire la plus obscène possible contre  la religion chrétienne et la dignité humaine.

 On est obligé de rappeler ici pour le prouver les caricatures du Christ sur la croix avec un préservatif, celles de l’hostie donnée au bout d’un membre viril ou encore sous la légende de la grotte de Lourdes la représentation de la Vierge Marie, par le dessin d’une nudité obscène au vagin largement ouvert.

Et ne parlons pas des compositions de même veine pour Jean-Paul II et Benoît XVI. On ne saurait évidemment souhaiter pareil traitement de dégueulasserie pour le prophète de l’islam, ses 16 femmes et ses concubines…

Simplement, il faut constater que l’on est tout de même très prudent à Charlie-Hebdo et à Libération. Tout le monde sait bien ce que susciterait d’insurrection généralisée du monde islamique, par exemple, la composition du prophète (telle que la rapporte les « saints Hadiths ») copulant à Médine sur sa chamelle avec la jeune épouse d’un des mille juifs de la tribu des Banu Qoraïza venant d’être égorgés tout au long d’une journée aussi remplie que les fosses du charnier creusées sur la place du marché.

L’AGRIF, qui ne reçoit aucune subvention, porte, quand elle en a les moyens, les plus ignobles de ces injures devant la justice. Elle ne recherche pas la condamnation pour blasphème que la loi républicaine n’interdit pas et dont elle s’entend même dire dans les tribunaux que sa liberté sans limite est un des fondements de la laïcité !

Ainsi en est-il du fondamentalisme laïque !

Mais ce que l’AGRIF poursuit encore une fois, c’est tout simplement l’injure à la dignité humaine selon l’émergence sado-freudienne de ce que l’on peut désigner par « racisme antihumain ». L’AGRIF dénonce la malhonnêteté consistant à également traiter « d’intégristes » ou de « fondamentalistes » les égorgeurs et massacreurs islamistes et les fidèles chrétiens.

Ainsi les chrétiens qui tout simplement vont à l’office, observent le Carême et qui affirment leur opposition à l’avortement et leur respect de la vie innocente sont désignés par les mêmes termes que les extrémistes terroristes de l’islam. C’est là une désinformation totalement malhonnête.

 

En revanche, les musulmans fidèles aux prescriptions de la charia, telles que le halal, le ramadan, les prières, la soumission des femmes à ses principes, sont-ils honorés comme de bons musulmans : « modérés » selon l’étiquetage médiatique. Les chrétiens qui, dans la simple tradition des lazzis devant des spectacles de navets sifflent les représentations scatologiques du théâtre torcheculatif, sont traités comme des fanatiques wahabites ! Alors qu’ils sont dans une continuité de liberté critique, illustrée notamment par la célèbre « bataille d’Hernani ».

 

Mais dans certains médias, et chez certains journalistes, la haine antichrétienne est telle qu’ils ne voient pas que les actions judiciaires de l’AGRIF et par ailleurs la protestation de milliers de jeunes gens non-conformistes et courageux est celle du combat sans cesse nécessaire pour la liberté et même pour l’ironie décapante. Il s’agit de dire avec insolence le mot de Cambronne aux formes de régression néo-freudienne, à une conception de l’homme ramenée aux seuls instincts. Et ici, par le culte de la libération des intestins !

Il sera intéressant d’analyser médicalement ce phénomène d’une double perversion réciproque du cerveau et l’instinct également malades. Longtemps l’humanité fut anthropophage. Elle est aujourd’hui atteinte dans sa cérébralité malade de coprophagie. Nous trouvons pitoyable cette évolution régressive de la pseudo-culture vers le stade sadico-anal.

Libre donc aux gogos de goûter les spectacles continuellement diarrhéiques du sieur Castelluchie prisés par les Delanoë et autre Mitterrand. Mais il est intolérable que cette culture de dégoulination du fondement soit subventionnée par les impôts publics.

Que les « cocus du vieil art moderne », selon l’expression du génial Salvador Dali, financent donc avec leurs fonds privés leur esthétique du bas-fond !

Bernard Anthony, Président de l’AGRI

Voir les commentaires

Qui dit que l'islam n'a pas d'humour ??

Voir les commentaires

Nous sommes des mécréants...

Voir les commentaires

Un commentaire qui mérite d'être lu...

Dédain, dérision, impertinence, insolence...

 

 

J'ai hésité avant d'ouvrir ce débat...et je suis encore sceptique quand aux réponses que cela va générer.

 

Au fil de mes lectures, voilà ce qu'il en ressort :

 

- les musulmans sont des monstres

- l'islam est une terreur

- les islamistes vont envahir le monde

- le danger vient de l'islam

 

Ma constatation est simple, ses idiots d'extrémistes qui se font exploser en pensant aller au paradis et en tuant des innocents (chose qui est interdite par la religion islamique " le suicide" ainsi que tuer des innocents) sont selon les pauvres petits "européens" l'image même des musulmans. Il est vrai que vous êtes des pauvres choses, qui n'ont d'autre choix que polémiquer au lieu d'agir face à ses musulmans qui vivent chez vous et vous imposent leur religion.

 

Mais sachez que vos propos ségrégationnistes ne vous fait pas honneur. Il y a bien des français qui "m'emmerde" dans mon pays, des juifs aussi qui "m'emmerde" dans mon pays, mais le jour où je jugerais TOUS le français sur la minorité qui "m'emmerde" chez moi, ce jour-ci je comprendrais l'étroitesse de mon esprit, la bassesse et le manque de courage dans ma vie parce que je cracherais ma haine sur les chrétiens du monde à cause de débiles qui se croient tout permit dans mon pays :lol: mon dieu rien de l'écrire ça me donne envie de régurgiter :pouah: pas prêt d'arriver ce jour-là.

 

Pour finir, je vous souhaite une meilleure mentalité, un esprit plus analytique et moins généraliste, une vision moins sombre de votre avenir (parce que bon, perso, rien à foutre mais c'est tellement tellement triste de vous voir ainsi pauvre petite chose sans défense) et moi ceux qui me font peur à part les fous furieux religieux extrémistes de tout bord, ce sont les pays qui ont la bombe nucléaire...eux peuvent effectivement détruire nettement et proprement la terre.

 

Voir les commentaires

Drôle d'Islam...

Voir les commentaires

Jamel Debouzze en mode traitrise

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>