Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La cruauté envers les animaux

La cruauté envers les animaux sévèrement sanctionnée par la justice

Quatre mois de prison ferme pour avoir battu son chien à mort, cinq mois avec sursis pour sévices sexuels sur des chèvres : la justice sanctionne plus sévèrement les actes de cruauté envers les animaux, selon les associations de défense, mais il reste encore beaucoup à faire.

Jean-François Legueulle, délégué de la fondation 30 Millions d'amis, le 17 décembre 2010 avec un cocker détenu dans des conditions déplorables dans un élevage à Peyrat-le-Château

"Un SDF a été condamné à 4 mois de prison ferme pour avoir battu son chien à mort, par le tribunal correctionnel de Perpignan (Pyrénées-Orientales). C'est une victoire incroyable !", se réjouit Stéphane Lamart, président de la fondation éponyme.

Avocat de cette association depuis une dizaine d'années, Me Patrice Grillon témoigne aussi d'une nette avancée dans l'application de la loi sur la protection des animaux et l'attribue à l'augmentation du nombre de plaintes devant les tribunaux des cinq ou six associations de défense animale de France.

L'article 521.1 de la loi du 6 janvier 1999 prévoit une peine de deux ans de prison et 30.000 euros d'amende pour avoir exercé des "sévices graves" ou avoir commis un "acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité".

Ancien officier de police, Stéphane Lamart regrette toutefois que beaucoup de policiers ne soient pas formés à la protection animale. "Trop souvent, le policier, qui est au début de la chaîne d'une action en justice, refuse d'enregistrer la plainte ou dirige le témoin vers la SPA", souligne-t-il.

Pour Me Grillon, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour que la société prenne conscience que la violence sur un animal est un acte de cruauté réprimé par la loi. "La violence sur les bêtes peut générer ensuite de la violence sur les humains", commente-t-il. "De nombreux jeunes torturent des rats ou des chats et mettent les films de leur actes de barbarie sur internet. C'est très inquiétant !".

Par ailleurs, les avocats s'accordent à déplorer le manque de cohérence dans les décisions des juges. Selon l'avocat de l'association 30 millions d'amis, Xavier Bacquet, les parquets sont de plus en plus sensibilisés, mais "les tribunaux ont leur propre politique". "D'une juridiction à l'autre, une amende peut varier de 80 à plus de 1.000 euros!. C'est très déroutant", constate Patrick Guillon.

Selon le ministère de la Justice, 353 infractions au code pénal et rural pour des sévices sur animaux ont donné lieu à une condamnation inscrite au casier judiciaire en 2009, contre 362 en 2008 et 342 en 2007.

Les peines prononcées étaient majoritairement des amendes, mais les faits les plus graves, comme l'abandon d'un animal domestique, ont été sanctionnés jusqu'à cinq mois de prison.

Les associations veulent surtout éviter la récidive. Elles plaident donc pour que les prévenus se voient interdire définitivement la détention d'animaux comme le permet la loi à titre de peine complémentaire.

"On s'arc-boute la dessus car la récidive en matière d'abandon, de mauvais traitements est très fréquente. Il y a peu de gens qui admettent les faits de barbaries sur les animaux et les audiences ont parfois une vertu éducative", explique Me Bacquet qui traite en moyenne un ou deux dossiers par jour devant des juridictions de proximité pour des mauvais traitements.

Militante de la première heure, Arlette Alessandri, présidente de la Fondation d'assistance aux animaux, fonde son espoir dans la féminisation de la justice. "Nous avons davantage d'écoute lorsque le juge est une femme", dit-elle.

Voir les commentaires

Une femme qui magnétise les animaux

 

publicité

Catherine Nowak, 56 ans, parle aux animaux. Son métier : magnétiseur.

Cette ancienne secrétaire de direction a décidé de mettre à profit ce don inné. «À l'âge de 19 ans, j'ai parlé à la chèvre de mon grand-père. Au début, je me prenais pour Jeanne d'Arc, j'en ai parlé à ma mère qui n'a pas voulu me croire ».

Depuis cet épisode, Catherine Nowak, petite-fille de cartomancienne, a gardé le silence. Jusqu'à ce nouveau rebondissement avec sa chienne Tina de deux ans : «On m'a annoncé qu'elle avait un cancer. Après trois lourdes opérations, elle devait suivre une chimiothérapie. Je suis allée la voir, elle est ressortie en forme. Elle a vécu jusqu'à ses douze ans. »

Catherine Nowak propose de faire partager ses dons au plus grand nombre. Des chiens, des chats, des iguanes, des chevaux, sa clientèle est variée. Le haras d'Ons-en-Bray (Oise) fait régulièrement appel à ses services de magnétiseuse.

«Je ne me substitue pas aux soins des vétérinaires. Je ne fais pas de miracles, j'essaie juste de soulager la douleur chez les animaux. », tient-elle à préciser comme pour écarter tout soupçon d'éventuelle arnaque fréquente sur ce marché du magnétisme.

Dans sa lancée, la gérante propose également des massages à base d'argile et d'aloe vera pour les chiens très rhumatisants.

FANNY DOLLÉ

Voir les commentaires

La sauvagerie humaine

Violences et animaux massacrés

Violences et animaux massacrésViolences et animaux massacrés

Dans le genre « violences conjugales », Féti Benabdelkader, 40 ans, a fait très fort. Coups sur sa femme, menaces de mort, dégradations de l'appartement et même massacre des trois animaux domestiques.



DIDIER SPECQ > didier.specq@nordeclair.fr
C'est la très sérieuse incrimination de « sévices graves et actes de cruauté envers des animaux domestiques » qui s'est ajoutée au palmarès du prévenu. Tout commence, dans la nuit du 3 au 4 février à Roubaix, par un appel à la police d'une jeune femme dont l'appartement a été dévasté, rue des Parvenus à Roubaix.


Quand les policiers arrivent dans l'appartement, ils constatent que le logis est dévasté et des meubles brisés. On retrouve d'ailleurs dans les murs des coups de lame portés par l'énervé. « Elle était en colère parce que j'avais vidé sa bouteille de rosé dans l'évier » tente d'expliquer Féti Benabdelkader, un Roubaisien de 40 ans. En tout cas, lui était ivre et s'est fait prendre, un peu plus tard, en pleurs à La Madeleine au volant d'une voiture. Inutile de dire que la présence, dans le casier judiciaire du prévenu, de conduites en état d'ivresse et de violences n'améliore pas l'ambiance générale.

Dix-huit mois de prison
« Je ne vois pas d'avenir avec lui. Il a même cassé les jouets des enfants et la chaise haute que je venais d'acheter pour la petite », soupire la victime. Le prévenu explique qu'il regrette et qu'il désire seulement voir ses enfants.
Pour parachever le tableau, le prévenu s'est attaqué aux deux perruches de la famille qui n'ont guère résisté. « Ensuite, je l'ai vu, il a claqué le chinchilla sur le mur », raconte la mère de famille. « On imagine le traumatisme des enfants devant ces scènes et la petite masse sanglante que les policiers ont effectivement retrouvée au bas d'un mur », s'indigne la procureure Elsa Servant. « Il a frappé et il a tenté d'étrangler sa compagne » tonne la procureure qui demande dix-huit mois de prison dont neuf avec sursis et mise à l'épreuve. Malgré la plaidoirie de Me Abderrhamane Hammouche, la sanction qui tombe reflète exactement les réquisitions.

 

De plus en plus de vidéos montrant des mauvais traitements voire des actes de barbarie infligés aux animaux, circulent sur Internet. Des images qui horrifient et inquiètent la Fondation 30 Millions d’Amis et suscitent l’indignation des internautes.

Dans les commentaires, les mots ne sont pas assez durs pour condamner leur méchanceté et leurs actes odieux à l’encontre d’animaux sans défense. Hier une femme qui, sans raison, enferme un chat dans une poubelle ; aujourd’hui, une autre jeune femme qui balance des chiots vivants dans une rivière ou des GI’s qui abattent et maltraitent des chiens, sans plus de raison (voir ci-dessous).

Le point commun de ces exactions : avoir été filmées et postées sur la toile, et par voie de conséquence, avoir été vues par plusieurs milliers de personnes dans le monde.

La Fondation 30 Millions d’Amis condamne et dénonce avec la plus extrême fermeté ces actes abominables. « Soyez assurés que nous pèserons de tout notre poids pour que ces agissements cruels et gratuits soient sévèrement punis. Y compris s’ils sont perpétrés à l’extérieur de nos frontières » précise Reha Hutin, Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis.

Des images qui, pour violentes et insoutenables qu’elles soient, ont néanmoins le mérite de ne plus laisser de tels actes dans l’anonymat et l’indifférence générale.

Attention, les images qui suivent sont susceptibles de heurter la sensibilité.

Des GI's abattent et maltraitent des chiens (voir la vidéo)

 

Une jeune femme jette des chiots vivants dans une rivière (voir la vidéo)

 

 

Voir les commentaires

Effrayants !

Cette vidéo comment les braconniers Camerounais chassent le python. Ils se servent de la jambe d’un des chasseurs comme appât. Le chef pisteur va introduire une jambe dans le terrier du serpent et va volontairement se la laisser avaler par l’animal. Avant de glisser sa jambe dans le trou, il prend soin de la recouvrir d’une mixture à base d’herbes et de racines broyées, préparée par le sorcier du village. Cette préparation a pour effet d’attirer le reptile tout en protégeant la jambe du pisteur et agit comme un lubrifiant qui va faciliter sa pénétration dans la gueule du python. Celui-ci ne faisant qu’avaler sa proie sans la mordre, la jambe ne sera qu’attaquée superficiellement par les sucs digestifs. Cette capture n’est pas sans risque puisqu’un python assez puissant pourrait entrainer l’homme dans son repère, c’est pourquoi il laisse une jambe à l’exterieur même s’il court le risque de se voir démembré.
Les hommes qui l’accompagne le retire du trou lorsque sa jambe est avalée au niveau du genou. Le python apparait et sort de son antre car il ne veut pas lacher sa prise. Pour dégager sa jambe, il est obligé d’ouvrir la gueule du serpent au couteau. Même décapité, l’animal continuera à onduler de façon menaçante pendant une heure.

No Comments

Effrayée par un cheval

Cette jeune fille se tient devant le box d’un cheval et alors qu’elle raconte son amour pour les chevaux à la camera, l’animal de course pousse un hénissement en direction de la fille qui va tellement la surprendre qu’elle en tombe à la renverse. Vidéo très drôle même si la personne a dû avoir très peur sur le coup!

Voir les commentaires

B.B. : En signe de protestion : une journée végétarienne

Une journée végétarienne pour Brigitte Bardot

Info rédaction, publiée le 29 septembre 2009
http://www.zigonet.com
Brigitte Bardot
Brigitte Bardot

 

France - Brigitte Bardot, ancienne actrice et désormais militante pour la cause des animaux, a demandé l'instauration d'une journée végétarienne hebdomadaire en France dans une lettre adressée à Nicolas Sakozy.

 

Mme Bardot souhaite que cette journée soit instaurée dans les établissements publics, et invite le président de la République à encourager les établissements privés dans cette voie.

Selon "BB", cette journée végétarienne pourrait avoir un impact sur notre environnement. L'élevage a en effet une incidence sur la pollution des nappes phréatiques, des sols, et produirait plus de gaz à effet de serre que les transports. "Il y a déjà la journée sans voiture, la journée sans tabac, mais instaurer une journée végétarienne aurait des répercussions bien plus fortes que toutes les taxes carbone réunies et la planète s'en porterait infiniment mieux." dit-elle.

Brigitte Bardot ajoute que cette journée serait la meilleure des protestations contre les conditions souvent barbares d'élevage, de transport et d'abattage des milliards d'animaux destinés à la consommation.

Voir les commentaires

Le retour de "Maru" ; le chat au ralenti.

http://www.zigonet.com
Le retour de Maru le chat au ralenti
Le retour de Maru le chat au ralenti

Monde – Maru, c’est la star des chats sur Internet. Ses cascades sont à mourir de rire, et ses aventures largement relayées sur le net. Aujourd’hui, il revient avec un récapitulatif du programme de ses journées… au ralenti !

Zigonet vous en parlait il y a quelques semaines, Maru le chat est une star du web (voir article). Non content d’être apprécié dans le monde entier, il fait rire petits et grands en diffusant sur le web ses péripéties. Glissades, jeux, chutes… on aimerait tous avoir un Maru chez soi !

Aujourd’hui l’animal revient en super slow. Cela veut dire que l’ensemble de ses mouvements sont filmés au ralenti, permettant de connaître les moindres détails du comportement du chat. Du coup, un simple coup de langue sur les babines devient vite un moment de sourire.

Pour voir la vidéo : http://www.zigonet.com/chat/decouvrez-maru-en-super-slow_art11137.html

Voir les commentaires

Voici une carte de France. A vous de juger !

Faits Divers France: carte interactive

de mars 2011

Retrouvez chaque mois la carte interactive du site Faits Divers en France:

Cliquez sur la carte pour les détails

Merci à Kaos pour son travail

Voir les commentaires

Malika Sorel : Le langage de la vérité

Rioufol : « Malika Sorel fera un jour parler d’elle en politique »

RTL, 28/04/11

 

Blog de Malika Sorel

 

Lorsqu’on y réfléchit bien, l’indifférence des élites (européennes) à l’existence ou à la disparition de leurs peuples a quelque chose de proprement glaçant!»
Malika Sorel

[...] La dénonciation la plus percutante de ces mensonges vient d’un livre de Malika Sorel-Sutter (Immigration, intégration, le langage de vérité, Éd. Mille et Une Nuits). Cette Française originaire d’Algérie écrit: «Depuis trente ans, les dirigeants n’écoutent plus qu’une seule voix, celle des antirépublicains.» Pour elle, «l’immigration nuit fortement à l’intégration et même à la simple insertion». Elle serait la cause d’un processus de «substitution de peuples».

Voir les commentaires

Racisme anti-blancs dans le football français ?

France 2, 8/11/08

Le petit Blanc qui arrive, il se retrouve dans des histoires de clans, de gangs, et à un moment donné il arrête de jouer au foot parce qu’il voit qu’il n’a pas sa place là, qu’il ne va pas être protégé s’il y a un problème »

Son point-de-vue (et celui d’Eric Zemmour) sur la médiatisation de Ribéry par TF1

Voir les commentaires

Zemmour : Jamais on n'a accueillli autant d'étrangers sous Sarkozy

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>